Les graves inondations se poursuivent dans le sud du Brésil

Les habitants du sud du Brésil continuent d'être affectés par de graves inondations causées par les fortes pluies qui s’abattent sur la région depuis fin avril.

Mercredi, les autorités de l'État du Rio Grande do Sul ont indiqué que le bilan était désormais de 169 décès confirmés et 44 disparus.

De vastes régions de Porto Alegre, la capitale de l'État, sont submergées depuis plus de 20 jours. Un grand nombre d’habitants ont été contraints d’évacuer pendant une période prolongée.

De nombreuses personnes d'origine japonaise vivent dans la région. Le bureau d'une association qui propose des services médicaux à domicile aux Japonais-Brésiliens se trouvait à un moment donné sous 3 mètres d'eau de crue. Situé dans la partie nord de la ville, il est actuellement inondé par 1 mètre d’eau.

Le vice-président de l'association, Hiwatashi Milton, un Japonais-Brésilien de deuxième génération, s’est rendu en bateau au bureau pour la première fois depuis le début des inondations.

Il a fait savoir que les membres de l'association se sentent « très tristes », car ils ont probablement perdu tout ce qui s’y trouvait.

Les résidents des zones touchées demandent l'aide de la communauté internationale, sur fond d'inquiétudes croissantes concernant la sécurité et la propagation des maladies infectieuses.