Le chef de l'ONU, Antonio Guterres, condamne la Corée du Nord pour sa tentative de lancement d'un satellite espion militaire

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a condamné la Corée du Nord pour sa dernière tentative de lancement d'un satellite de reconnaissance militaire.

M. Guterres s’est exprimé mardi dans une interview exclusive accordée à la NHK dans la nation caribéenne d’Antigua-et-Barbuda.

Il a évoqué la tentative de lancement de la Corée du Nord lundi, qui s'est soldée par un échec après l'explosion en plein vol de la fusée transportant le satellite.

Antonio Guterres a déclaré : « Nous condamnons toutes les violations » commises par la Corée du Nord « en relation avec le lancement de missiles » et « ce qui a été fait dans la dimension nucléaire ».

Le chef de l'ONU a déclaré qu'il était absolument essentiel que la Corée du Nord respecte le droit international et les résolutions du Conseil de sécurité.

M. Guterres a également déclaré : « Nous ne pouvons pas avoir un nouveau facteur d'instabilité dans le monde », ajoutant qu'il est important que la Corée du Nord respecte l'ordre international.