Le Japon va faire don de rails à l'Ukraine pour aider à la reconstruction

Le Japon fournira des voies ferrées à l'Ukraine pour l'aider à reconstruire son réseau ferroviaire gravement endommagé par l'invasion russe.

Une cérémonie a eu lieu mardi à Kyiv. Parmi les participants figuraient l'ambassadeur du Japon, Matsuda Kuninori, et des responsables de la JICA, l'Agence japonaise de coopération internationale.

La JICA fournira 25 000 tonnes de rails, qui représenteront environ 190 kilomètres de voies. Ils seront transportés du Japon vers la Pologne par bateau, puis livrés par train. La première cargaison est déjà arrivée.

Des chariots élévateurs et autres équipements seront également fournis.

L'Ukraine est confrontée à des difficultés pour se procurer des rails sur le marché intérieur après la destruction par les forces russes de l'aciérie Azovstal, dans la ville orientale de Marioupol.

Le chef de l'opérateur ferroviaire public, Yevhen Liashchenko, a qualifié le soutien du Japon de critique, ajoutant que « les rails sont le sang » des infrastructures ukrainiennes.

Il a ajouté que les voies ferrées doivent être réparées rapidement pour transporter des passagers et des marchandises, ainsi que pour les visites de personnalités et les évacuations des zones à haut risque.

Il a précisé que l'opérateur ferroviaire souhaite utiliser les rails immédiatement.

Le chef du bureau de la JICA en Ukraine, Matsunaga Hideki, a déclaré que le Japon possède un vaste savoir-faire dans le domaine ferroviaire et que l'Ukraine fonde de grands espoirs sur le soutien de l’Archipel.

Il a assuré que l'agence continuerait à soutenir l’Ukraine.