Les actifs extérieurs nets du Japon atteignent un niveau record pour la cinquième année consécutive

Les actifs extérieurs nets de l’Archipel ont atteint un niveau record pour la cinquième année consécutive en 2023. Le Japon devient ainsi le premier pays créancier du monde pour la 33e année consécutive, suivi de l'Allemagne et de la Chine.

Le ministère des Finances a déclaré mardi que les actifs extérieurs nets s'élevaient à 471,3 billions de yens à la fin de l'année dernière. Cela représente environ 3000 milliards de dollars au taux de change actuel.

Le total a augmenté de plus de 12 % en termes de yens par rapport à 2022.

Le chiffre est calculé en soustrayant la valeur des actifs au Japon détenus par des entités étrangères de la valeur des actifs que le gouvernement japonais, les entreprises et les particuliers possèdent à l'étranger.

L'un des principaux facteurs a été l'augmentation des investissements des entreprises japonaises dans des pays tels que les États-Unis et l'Australie. La hausse de la valeur des actions extérieures détenues par des entités nippones y a également contribué. En outre, la dépréciation de la monnaie japonaise a augmenté la valeur des actifs détenus à l'étranger en termes de yens.