Un homme arrêté au Japon pour avoir créé un virus informatique à l'aide d'une IA générative

La police de Tokyo a arrêté un homme de 25 ans soupçonné d'avoir créé un virus informatique à l'aide de l'intelligence artificielle générative. Il s'agirait de la première affaire au Japon impliquant un virus conçu à l'aide de ce type d’IA.

Hayashi Ryuki, originaire de la ville de Kawasaki, au sud de Tokyo, a été arrêté lundi pour avoir utilisé l'IA dans le but de créer un virus de type « rançongiciel ».

Le virus contiendrait des programmes conçus pour crypter les données des systèmes ciblés et exiger une rançon en crypto-monnaie.

M. Hayashi n'aurait aucune compétence en matière d'informatique. En mars dernier, il a consulté plusieurs moteurs de recherche en ligne pour interagir avec l'IA, posant de nombreuses questions dans le but d’obtenir des informations sur les logiciels malveillants.

Il aurait reconnu les faits, déclarant aux enquêteurs qu'il souhaitait gagner de l'argent et qu'il pensait pouvoir faire tout ce qu'il voulait en posant des questions à l'IA.

Selon la police, aucun préjudice causé par le virus n'a été signalé jusqu'à présent.

L'utilisation de l'IA à des fins illicites est devenue une préoccupation à l’échelle mondiale. Cette affaire a été révélée à un moment où des discussions sur la manière de réglementer de tels abus sont en cours au Japon.