Le dernier lancement d’un satellite espion par la Corée du Nord a échoué

La dernière tentative de lancement d'un satellite de reconnaissance militaire par la Corée du Nord a échoué lundi, après que la fusée qui le transportait a explosé en plein vol.

L'Administration nationale de la technologie aérospatiale de Corée du Nord en a fait l'annonce par le biais de l'agence centrale de presse coréenne (KCNA). Après son lancement depuis la base de lancement de Sohae, dans le nord-ouest du pays, la fusée a explosé pendant la première phase du vol.

L'accident pourrait être lié à un problème de fiabilité opérationnelle d'un moteur conçu récemment, selon les conclusions préliminaires de l'agence.

Sur des images prises par la NHK du côté chinois de la frontière, on voit un point brillant s'élevant dans le ciel près de la base de Sohae, lundi soir. On le voit plus tard éclater et prendre feu.

Il s'agit de la quatrième tentative de la Corée du Nord de lancer un satellite de reconnaissance militaire. La précédente a eu lieu en novembre dernier.

Pyongyang va sans doute chercher à déterminer la cause de ce dernier échec avant de lancer un autre satellite. Mais ce revers pourrait retarder les projets du pays de lancer trois satellites supplémentaires cette année, surtout s'il faut du temps pour résoudre les problèmes.