Le Japon, la Chine et la Corée du Sud tiennent une conférence de presse conjointe

Les dirigeants du Japon, de la Chine et de la Corée du Sud se sont réunis pour des discussions à Séoul. C'était la première fois que les trois pays tenaient un sommet tripartite en quatre ans et demi.

Le premier ministre japonais Kishida Fumio, son homologue chinois Li Qiang et le président sud-coréen Yoon Suk-yeol se sont rencontrés lundi matin.

Les trois dirigeants ont discuté du projet de la Corée du Nord de lancer prochainement ce qu'elle appelle un satellite artificiel, après une notification émise par Pyongyang.

Ils ont publié une déclaration commune résumant leurs discussions.

Après la réunion, M. Yoon a déclaré que le projet de la Corée du Nord de lancer ce projectile constituait une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et que la communauté internationale devait y répondre fermement.

Il a précisé que la déclaration commune inclut la détermination des trois pays à coopérer étroitement pour la paix et la prospérité de la région.