Gaza : la vie des patients menacée en raison de la pénurie de carburant

Des responsables d'un hôpital du sud de la bande de Gaza affirment que la vie des patients sera en danger s'ils ne peuvent pas obtenir de carburant pour alimenter les générateurs électriques. Les quantités de carburant s’amenuisent en raison de la fermeture des postes aux frontières et des retards dans l’approvisionnement humanitaire.

Les responsables de l'hôpital Nasser de Khan Younis ont déclaré au bureau de la NHK à Gaza et à d'autres médias locaux qu'ils n'étaient plus en mesure d'obtenir du carburant depuis le début du mois.

Ils ont réussi à faire fonctionner des générateurs électriques avec la très petite quantité restante dans un réservoir de stockage en la ramassant avec un seau, précisent-ils encore.

Les responsables ont également indiqué que 12 nouveau-nés étaient soignés dans l'unité de soins intensifs néonatals. La vie des bébés serait en danger en cas d’arrêt des couveuses.

Un directeur d'hôpital a déclaré aux journalistes que des malades et des bébés prématurés ne survivraient pas sans un approvisionnement rapide en carburant.