Tel-Aviv ciblé par des tirs de roquettes du Hamas, tandis que Tsahal poursuit l’offensive sur Rafah

Tel-Aviv a subi une attaque à la roquette du Hamas alors qu'Israël poursuit son offensive à Rafah, dans le sud de Gaza. Selon les médias israéliens, la ville a été touchée pour la première fois depuis janvier.

Le Hamas a déclaré dimanche avoir ciblé Tel-Aviv avec un barrage de roquettes.

L’attaque survient alors que l’armée israélienne poursuit ses opérations à Rafah. La Cour internationale de Justice a ordonné à Israël de mettre immédiatement fin à l'attaque dans la zone, à titre provisoire.

Tsahal a assuré avoir éliminé les « terroristes » qui tentaient d'agresser ses troupes à Rafah. Les soldats auraient également découvert de grandes quantités d'armes, notamment des fusils.

Les autorités sanitaires de Gaza affirment que 35 personnes, pour la plupart des femmes et des enfants, ont été tuées dimanche soir dans un bombardement israélien contre un camp de réfugiés déplacés au nord-ouest de Rafah.

CNN a cité un responsable égyptien selon lequel les négociations entre Israël et le Hamas pour un accord de cessez-le-feu et d'échange d'otages reprendraient mardi au Caire, en Egypte.

Mais les perspectives d’un éventuel accord restent floues, de profondes divergences opposant toujours les deux parties.