La Corée du Nord envisage de lancer un « satellite »

Les garde-côtes japonais affirment avoir été informés par la Corée du Nord de son projet de lancer entre le 27 mai et le 3 juin ce qu'elle appelle un satellite artificiel.

Le projectile pourrait s’abîmer dans trois zones différentes : deux situées dans la mer Jaune, au sud-ouest de la Corée du Nord, et une dans l'océan Pacifique, à l'est des Philippines. Toutes se trouvent en dehors de la zone économique exclusive du Japon.

Les autorités exhortent les navires opérant dans ces eaux à être vigilants en cas de chute d'objets.

Le groupe de travail du gouvernement japonais collecte et analyse les informations.

Le premier ministre Kishida Fumio a demandé aux ministères et agences concernés de fournir à la population des informations appropriées grâce à une collecte et une analyse approfondie des renseignements.

Il a déclaré que le Japon travaillerait en étroite collaboration avec les États-Unis et la Corée du Sud, et exhorterait fortement Pyongyang à faire preuve de retenue.