Les ministres de la Défense du Japon et de la Corée du Sud devraient discuter de la reprise des échanges

Les ministres de la Défense du Japon et de la Corée du Sud devraient discuter de la reprise des échanges entre les Forces d'autodéfense japonaises et l'armée sud-coréenne.

Selon des sources proches du gouvernement nippon, la coordination est en cours en vue d'une rencontre entre le ministre japonais de la Défense, Kihara Minoru, et son homologue sud-coréen, Shin Won-sik, en marge du Dialogue de Shangri-La, qui débutera le 31 mai à Singapour.

Les échanges entre les FAD et l'armée sud-coréenne ont été suspendus à la suite d'un incident de radar survenu en 2018.

Le gouvernement japonais affirme qu'un destroyer de la marine sud-coréenne a dirigé un radar de contrôle de tir vers un avion de patrouille des FAD, au-dessus de la mer du Japon. Mais la Corée du Sud indique que son navire ne l’a pas dirigé vers l’appareil.

Les relations bilatérales s'étant améliorées, les deux ministres de la Défense ont décidé l'année dernière de relancer les discussions sur des questions telles que les mesures à prendre pour éviter de tels incidents.

MM. Kihara et Shin ne devraient pas débattre en détail de l’incident, car les deux parties restent en désaccord sur la question. Ils devraient plutôt se concentrer sur les mesures à prendre pour éviter qu'un tel accroc ne se reproduise, en se basant sur les normes internationales.

Les ministres devraient également discuter de la reprise des exercices et des échanges conjoints.

S'ils parviennent à un accord, le Japon et la Corée du Sud devraient renforcer leur coopération bilatérale en matière de sécurité, notamment en ce qui concerne la Corée du Nord, qui poursuit ses programmes de développement nucléaire et de missiles.