Le taux d'emploi des nouveaux diplômés d'université japonais à son plus haut niveau depuis l'exercice 1996

Une enquête du gouvernement japonais montre que 98,1 pour cent des étudiants diplomés en mars de leur université ont trouvé un emploi. Ce chiffre est le plus élevé depuis l'exercice 1996, lorsque l'enquête annuelle a débuté.

Les ministères du Travail et de l'Éducation ont interrogé 6250 personnes ayant étudié dans 112 universités et autres institutions, sur leurs situations professionnelles au 1er avril.

Les résultats ont montré que le taux d'emploi des diplômés s'élevait à 98,1 pour cent, en hausse de 0,8 point par rapport à la même période de l'année dernière.

Par sexe, 97,9 pour cent des hommes ont décroché un emploi, un taux en hausse de 0,6 point par rapport à l'année dernière, et 98,3 pour cent des femmes ont fait de même, un chiffre en hausse d'un point.

Le ministre du Travail, Takemi Keizo, a déclaré qu'un nombre croissant d'entreprises recrutaient activement des travailleurs dans un contexte de pénurie de main-d'œuvre.

M. Takemi a ajouté que le gouvernement avait l'intention d'aider les diplômés qui sont toujours à la recherche d'un emploi, par le biais de services publics de placement et d'autres programmes.