Les forces d'autodéfense japonaises se joindront à un exercice militaire états-unien en juin

Le ministère japonais de la Défense annonce que les Forces d'autodéfense participeront pour la première fois le mois prochain à un exercice d'entraînement sur le terrain à grande échelle organisé par l'armée des États-Unis.

Le ministère a annoncé vendredi que les FAD participeraient à l'exercice biennal Valiant Shield. Il se déroulera pendant deux semaines à partir de début juin à Hawaï, à Guam, aux Philippines et au Japon. Les installations des FAD au Japon, à l'exception de celles d'Okinawa et de Shikoku, accueilleront certains des exercices.

Le ministère a indiqué que des avions de combat états-uniens effectueront des exercices à la base aérienne des Forces maritimes d'autodéfense, située à Hachinohe dans le département d'Aomori, et à la base aérienne des Forces aériennes d'autodéfense, à Matsushima dans le département de Miyagi.

L'armée états-unienne et les FAD s'entraîneront conjointement à la restauration d'une piste d'atterrissage sur l'île d'Ioto, dans le Pacifique.

Cette année, Valiant Shield se déroulera pour la première fois dans un cadre multinational. L'armée états-unienne vise apparemment à renforcer la dissuasion en améliorant sa capacité de réaction aux situations d'urgence dans les zones entourant le Japon et en mettant l'accent sur la coopération avec les nations partenaires.