L'armée des États-Unis organise pour la première fois une partie d'un exercice à grande échelle au Japon

La NHK a appris que l'armée états-unienne organisera pour la première fois une partie de son exercice à grande échelle au Japon, dans le but apparent d'améliorer sa capacité de réaction rapide face à d'éventuelles situations d'urgence à proximité du pays.

L'armée des États-Unis organise cet exercice, connu sous le nom de code Valiant Shield, une fois tous les deux ans à Guam et ailleurs. Il implique des personnels de l'armée de terre, de la marine, de l'armée de l'air et du corps des marines.

Cette année, l'exercice devrait commencer début juin et durer environ deux semaines.

Selon certaines sources, des avions de combat des États-Unis devraient arriver dans des bases de ce pays et dans deux installations des Forces d'autodéfense japonaises pour s'entraîner avec les avions des FAD.

Les sources indiquent que les deux installations des FAD seront probablement la base aérienne de Hachinohe dans le département d'Aomori et la base aérienne de Matsushima dans le département de Miyagi.

Les bases des FAD, toutes deux situées dans le nord-est du Japon, utilisent des avions de patrouille, des chasseurs et d'autres aéronefs. Mais il est rare que des chasseurs américains quittent ces installations pour s'entraîner.