Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron s'engage à rétablir l'ordre rapidement

Le président français Emmanuel Macron s'est engagé à rétablir l'ordre en Nouvelle-Calédonie le plus rapidement possible.

L'état d'urgence a été déclaré dans le territoire français du Pacifique à la suite des émeutes de grande envergure qui ont éclaté lundi de la semaine dernière à Nouméa et dans ses environs.

Le président français est arrivé jeudi en Nouvelle-Calédonie, accompagné du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et de celui de la Défense, Sébastien Lecornu.

D'après Reuters, le président a affirmé : « Dans les prochaines heures et les prochains jours, ce seront de nouvelles opérations massives qui seront programmées. L'ordre républicain sera rétabli dans sa totalité, parce qu'il n'ya pas d'autre choix ».

Il a également déclaré aux dirigeants politiques et économiques du territoire que les forces de sécurité intérieures resteraient sur place aussi longtemps que nécessaire.

Une partie de la population autochtone Kanak demande l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Elle s'oppose à la récente décision du Parlement français d'étendre le droit de vote aux élections locales à toutes les personnes qui résident en Nouvelle-Calédonie depuis au moins dix ans. C'est cette décision qui a, selon les médias français, déclenché les émeutes.