L'Irlande, l'Espagne et la Norvège vont reconnaître un État palestinien

L'Irlande, l'Espagne et la Norvège ont annoncé qu'elles reconnaîtraient un État palestinien dans le contexte de l'offensive israélienne en cours dans la bande de Gaza.

Les premiers ministres des trois pays européens en ont fait l'annonce séparément mercredi.

L'Irlandais Simon Harris a déclaré : « Les Palestiniens à Gaza endurent les souffrances, les difficultés et la famine les plus épouvantables. »

Il a ajouté : « Nous pensons qu'une « paix permanente » ne peut être assurée que « sur la base du libre arbitre d'un peuple libre ».

Le premier ministre espagnol Pedro Sanchez et le norvégien Jonas Gahr Store ont annoncé des mesures similaires.

La reconnaissance des pays devrait prendre effet le 28 mai.

Alors que les combats à Gaza ne s’atténuent pas, les observateurs indiquent que les trois pays européens mènent des actions concertées pour parvenir à la paix entre Israël et la Palestine, coexistant comme deux États.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a déclaré qu'il veillerait à ce que Gaza ne constitue plus une menace pour Israël, la bande étant sous le contrôle total d’Israël.

L'Autorité palestinienne affirme qu'au moins 140 pays ont jusqu'à présent reconnu l'État de Palestine.