Sommet pour l’IA à Séoul : les développeurs sont responsables de la sécurité

Les dirigeants du monde se sont réunis lors d’un sommet virtuel pour discuter de l’utilisation sûre et de la gouvernance de l’intelligence artificielle. Ils ont convenu que les entreprises de haute technologie développant des systèmes avancés d’IA ont une responsabilité particulière dans ce domaine.

La Corée du Sud a coorganisé la réunion avec le gouvernement britannique.

Les participants ont adopté la Déclaration de Séoul.

Le document cite la nécessité de renforcer la coopération internationale pour réduire la fracture numérique, ainsi que la responsabilité des développeurs d’IA.

L’objectif est que l’IA contribue à résoudre des problèmes mondiaux difficiles et permette à chacun d’en bénéficier, tant dans les pays avancés que dans les pays en développement.

Des responsables d’entreprises liées à l’IA ont également participé au sommet.

Le gouvernement britannique a déclaré que 16 grandes entreprises technologiques du monde entier ont convenu de développer des modèles d’IA de manière responsable.

Les signataires se sont engagés à évaluer correctement les risques des modèles d’IA et à mettre fin au développement s’ils ne peuvent pas les atténuer.

Ces dangers incluent l’utilisation abusive ou la perte de contrôle de l’IA.