Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi dénonce nommément le nouveau président de Taïwan

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a dénoncé nommément le nouveau président taïwanais Lai Ching-te, un jour après son investiture.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré que M. Wang avait annoncé mardi la position de la Chine sur la question de Taïwan lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de coopération de Shanghai au Kazakhstan.

M. Wang aurait déclaré que Taïwan était au cœur des problèmes majeurs de la Chine et que les activités indépendantistes étaient le facteur le plus destructeur pour la paix dans le détroit de Taïwan.

Il a condamné M. Lai pour avoir trahi la nation et ses ancêtres et a qualifié ses actes de honteux.

La Chine qualifie M. Lai de séparatiste et a rejeté toute discussion avec lui dans la mesure où il refuse d'accepter le « principe d'une seule Chine » de Pékin.