Le Japon, la Chine et la Corée du Sud se préparent pour leur prochain sommet

Des préparatifs sont en cours pour une réunion au sommet entre les dirigeants du Japon, de la Chine et de la Corée du Sud la semaine prochaine. Les représentants des gouvernements souhaitent établir un document basé sur les résultats des discussions dans plusieurs domaines.

Le premier ministre japonais Kishida Fumio, le premier ministre chinois Li Qiang et le président sud-coréen Yoon Suk-yeol doivent se rencontrer à Séoul les 26 et 27 mai prochains.

Selon des sources proches du gouvernement nippon, les dirigeants devraient partager leur point de vue sur l'importance d'œuvrer en faveur de la paix et de la stabilité de la région, en se tournant vers l'avenir.

Elles affirment que des dispositions sont en cours pour que les dirigeants puissent confirmer l'intensification de leur coopération dans les domaines évoqués par leurs ministres des Affaires étrangères en novembre de l'année dernière. Ces sujets comprennent l'économie, le commerce, les échanges basés sur l'humain, la sécurité et la santé publique, y compris les réponses aux maladies infectieuses.

Les représentants travaillent de façon intensive pour déterminer comment les dirigeants pourront parvenir à un consensus sur la reprise des négociations sur un accord de libre-échange trilatéral. Les négociations sur la question sont au point mort depuis 2019.

Les sources précisent que le document final pourrait inclure une formulation selon laquelle les trois pays s'efforceront de tenir régulièrement un sommet trilatéral afin de renforcer leurs relations. Aucun sommet de ce genre n’a eu lieu depuis quatre ans et demi.

Le Japon espère également appeler à la coopération pour répondre aux dossiers des enlèvements de ressortissants japonais par Pyongyang, du nucléaire et des missiles.