Le Japon et la Corée du Sud vont coopérer dans la lutte contre le crime organisé

Les chefs de la police du Japon et de la Corée du Sud ont convenu de coopérer dans un large éventail de domaines, notamment la lutte contre le crime organisé, actuellement en augmentation.

Le commissaire général de la police nationale japonaise, Tsuyuki Yasuhiro, a rencontré mardi son homologue sud-coréen Yoon Hee-keun à Tokyo. C'était la première réunion de ce type depuis 2010.

Pour le commissaire général japonais, les deux pays ont en commun des problèmes liés à la Corée du Nord, la sécurité économique et les multiples cas de fraude transfrontalière. Il espère renforcer la coopération entre les deux pays.

M. Yoon a de son côté ajouté qu'il était dans leur intérêt que les deux pays renforcent la coopération sur plusieurs aspects.

Face à l'augmentation des crimes organisés dans les deux pays, les deux hommes ont confirmé leur intention de partager des informations sur les torts causés et les méthodes employées.

Ils ont convenu de travailler ensemble pour découvrir d'où partent les opérations criminelles qui se sont propagées en Asie du Sud-Est.

Ils auraient également discuté de la lutte contre les vidéos générées par l'IA qui diffusent de fausses informations.