Un robot écologique pour limiter les mauvaises herbes dans les rizières

Les élèves d'un lycée agricole du département de Nagano, dans le centre du Japon, ont commencé à utiliser un robot écologique inspiré par le comportement des canards dans les rizières.

Certains cultivateurs au Japon introduisent des canards dans leurs rizières pour lutter contre la prolifération des mauvaises herbes.

Les canards brassent l’eau des rizières en nageant. La boue ainsi mélangée à l'eau réduit la lumière du soleil et limite la croissance des mauvaises herbes.

Le lycée agricole Minamiazumi, dans la ville d'Azumino, va tester le robot développé par une société de capital-risque basée à Tokyo, pour voir s'il peut permettre de cultiver le riz sans herbicides chimiques.

Lundi, un ingénieur de l'entreprise a expliqué à 20 élèves de deuxième année le fonctionnement du robot.

Celui-ci est fabriqué dans un matériau léger et flottant, et fonctionne à l'énergie solaire. Des rotors à vis et des brosses placés sous le robot brassent l'eau.

Nakamura Tetsuya, responsable de conception, espère que la machine sera utile au secteur agricole, qui est confronté à une pénurie de main-d'œuvre. Il espère aussi qu'elle apportera de la joie aux utilisateurs.