Israël informe le conseiller américain à la sécurité nationale des « alternatives » envisagées à Rafah

La Maison Blanche rapporte que des responsables militaires israéliens ont informé le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, des alternatives envisagées à une opération terrestre de grande échelle dans la ville de Rafah, dans le sud de Gaza.

La Maison Blanche a indiqué lundi dans un communiqué que Jake Sullivan avait rencontré en Israël le ministre de la Défense, Yoav Gallant, et le chef de la Défense, Herzi Halevi, ainsi que d'autres dirigeants militaires.

Yoav Gallant et Herzi Halevi auraient informé Jake Sullivan des « nouvelles approches alternatives » qu'ils envisagent pour vaincre le Hamas à Rafah. Ils cherchent ainsi à répondre aux préoccupations des États-Unis.

Les détails de ces approches alternatives n'ont pas été divulgués, mais les deux parties auraient convenu de poursuivre les discussions.

Jake Sullivan aurait réitéré ses inquiétudes à l'idée d'une opération étendue à Rafah, où de nombreuses personnes se sont réfugiées.

Quant à Yoav Gallant, il a mis en avant sur les réseaux sociaux qu’Israël avait le devoir d’étendre ses opérations terrestres à Rafah pour détruire le Hamas et libérer les otages.

Alors qu’Israël est sur le point d’envoyer plus de troupes et d’intensifier son offensive, il reste à voir si la pression américaine parviendra à lui faire renoncer à une opération de grande envergure.