Un nouveau spécimen de loup japonais aujourd'hui disparu est exposé à Tokyo

Un spécimen de loup japonais récemment identifié est exposé pour la première fois à Tokyo depuis mardi. C'est une collégienne, Komori Hinako, qui a permis d'identifier l'animal empaillé.

Le loup, d'une espèce aujourd'hui éteinte, est présenté au public dans le cadre de l'exposition spéciale « Mammifères 3 : la parade de la vie » au Musée national de la nature et des sciences, dans le quartier d'Ueno à Tokyo. L'animal figurait dans la collection du musée, mais était présenté à tort comme une sorte de chien sauvage.

Komori Hinako, collégienne à Tokyo, s'est jointe aux experts et il a été conclu dans un rapport publié en février que le spécimen était sans doute un loup japonais qui vivait au zoo d'Ueno il y a plus d'un siècle.

L’équipe a commencé à l’étudier quand, après l'avoir vu en 2020, la jeune fille s’est demandée s’il ne s'agissait pas d’un loup japonais comme elle en avait vu dans des livres.

C'est le quatrième spécimen connu de cet animal disparu au Japon. Le musée possède un autre spécimen, et l'Université de Tokyo et celle de Wakayama conservent les deux derniers.

Komori Hinako a déclaré qu'elle était heureuse que l'animal soit exposé, et qu'elle le trouvait mignon.

L'exposition est ouverte jusqu'au 16 juin.