L'Ukraine dénonce une campagne de désinformation russe visant Volodymyr Zelenskyy

Le gouvernement ukrainien a appelé la population à être vigilante face à la désinformation russe qui remet en cause la légitimité de la présidence de Volodymyr Zelenskyy.

Le mandat présidentiel de cinq ans de M. Zelenskyy devait prendre fin lundi, mais il reste en fonction puisque l'élection présidentielle, prévue en mars, n'a pas eu lieu en raison de la loi martiale imposée après le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Le service de renseignement extérieur de la Russie a déclaré lundi que le soutien des citoyens ukrainiens à M. Zelenskyy s'amenuisait. L'agence a affirmé que le président ukrainien sentait que sa position était vulnérable et qu'il essayait désespérément de se débarrasser de toute personne sur laquelle il ne pouvait pas compter avant la fin de son mandat.

Le gouvernement du président russe Vladimir Poutine a remis en question la légitimité politique du président Zelenskyy. Pourtant, d'après un sondage réalisé en février par l'Institut international de sociologie de Kyiv, une société ukrainienne de sondage d'opinion, 69 % des citoyens pensent que M. Zelenskyy devrait rester en fonction jusqu'à la levée de la loi martiale.