L'Iran en deuil après la mort du président Raïssi

Des cérémonies en l'honneur du président iranien Ebrahim Raïssi et des autres passagers tués dans un accident d'hélicoptère ont eu lieu dans tout le pays.

Dimanche, un hélicoptère s'est écrasé dans la province iranienne de l'Azerbaïdjan oriental. Les huit personnes à bord ont été tuées, dont le président Raïssi et le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian.

Les autorités s'efforcent de récupérer les corps des passagers et de déterminer la cause de l'accident, que les médias officiels ont attribué au mauvais temps.

Des personnes se sont rassemblées lundi pour participer à des services commémoratifs organisés à Téhéran et dans d’autres régions du pays.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a annoncé cinq jours de deuil national.

Des funérailles sont prévues notamment à Machhad, la ville d'origine d'Ebrahim Raïssi, dans le nord-est de l'Iran.

Les responsables du gouvernement ont indiqué que le premier vice-président Mohammad Mokhber assurerait pour le moment la présidence par intérim. Des élections pour choisir un nouveau président auront lieu le 28 juin.

Il reste à voir comment les changements dans la composition du gouvernement affecteront la politique diplomatique du pays au Moyen-Orient, alors que l'Iran soutient les militants du Hamas qui se battent contre Israël à Gaza.