Hayashi Yoshimasa rencontre les familles de Japonais qui auraient été enlevés par la Corée du Nord

Le principal porte-parole du gouvernement japonais a exprimé sa volonté de déployer tous les efforts possibles pour obtenir le retour rapide de l'ensemble des ressortissants japonais enlevés par la Corée du Nord.

Le secrétaire général du Cabinet, Hayashi Yoshimasa, est chargé de la question des enlèvements.

Il s'est engagé lundi à rencontrer les membres d'un groupe cherchant à retrouver les membres de leur famille disparus, qui pourraient avoir été enlevés par la Corée du Nord, mais qui n'ont pas encore été officiellement reconnus comme tels.

Au cours des entretiens, M. Hayashi a présenté ses excuses pour le fait que le gouvernement n'ait pas réussi à obtenir le retour des ressortissants japonais en Corée du Nord, après le retour en 2002 de cinq personnes enlevées.

Il a indiqué que le premier ministre Kishida Fumio avait exprimé son intention de tenir des discussions de haut niveau pour organiser une rencontre avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

M. Hayashi a déclaré que sous la direction de M. Kishida, le gouvernement prendra des mesures audacieuses pour permettre le retour de toutes les personnes japonaises enlevées, que le gouvernement les ait officiellement identifiées comme telles ou non.