Le gouvernement japonais veut promouvoir les « véhicules conçus par un logiciel »

Le gouvernement japonais a l'intention de promouvoir la fabrication de voitures essentiellement contrôlées par des logiciels plutôt que par du matériel.

Les plans pour les « véhicules conçus par un logiciel », ou SDV, sont présentés dans le cadre d’un projet de stratégie qui a été consulté par la NHK.

L'objectif proposé est que les fabricants du pays détiennent 30 % du marché mondial des SDV d'ici à 2030.

Les propriétaires de ces voitures peuvent les améliorer et les personnaliser en profondeur grâce à des mises à jour logicielles à distance. Cela inclut les performances de conduite et les fonctions de sécurité.

Cette technologie peut prolonger la durée de vie d'un véhicule.

Le gouvernement souhaite encourager la coopération entre les fabricants nationaux dans la recherche et le développement de semi-conducteurs sophistiqués pour les voitures, ainsi que la normalisation des logiciels.

Les autorités entendent également contribuer au développement de camions et de taxis autonomes.

L'industrie automobile mondiale connaît des changements rapides façonnés par les progrès des véhicules électriques et des technologies de conduite autonome.

Les constructeurs automobiles japonais sont en retard sur Tesla et d'autres nouveaux rivaux dans le domaine des véhicules à conduite autonome.

Le ministère de l'Industrie prévoit d'annoncer le projet de stratégie dès ce lundi.