Selon des responsables ukrainiens, des attaques russes ont fait 10 morts dans la région de Kharkiv

Dans l’est de l’Ukraine, les autorités de la région de Kharkiv affirment que les attaques russes ont tué 10 personnes et en ont blessé 25 autres.

Dimanche, le gouverneur de la région a déclaré que cinq civils avaient été tués et neuf blessés lorsque deux villages ont été bombardés à coups de lance-roquettes multiples.

Toujours dimanche, le maire de la ville de Kharkiv a déclaré que deux missiles russes avaient touché un centre de loisirs dans une banlieue voisine, tuant cinq personnes et en blessant 16 autres.

À la suite des attaques, le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a écrit sur les réseaux sociaux : « Le monde a le pouvoir d’arrêter la terreur russe ». Il a exhorté les États-Unis et les pays européens à fournir des systèmes de défense aérienne supplémentaires à la région de Kharkiv.

Les troupes terrestres russes tentent de prendre le contrôle d’autres zones dans le nord de Kharkiv. Elles poursuivent leurs attaques dans toute la région à l’aide de missiles et de bombes guidées.

Dimanche, le ministère russe de la Défense a déclaré que l'Ukraine avait utilisé des drones et des missiles pour attaquer le territoire russe notamment. Il a indiqué que 103 véhicules aériens autonomes et 12 missiles opérationnels et tactiques ATACMS de fabrication américaine ont été abattus au cours des 24 heures jusqu'à dimanche après-midi.