Le gouverneur et le maire de Nagasaki fustigent un essai nucléaire sous-critique américain

Le gouverneur du département de Nagasaki a déposé une protestation contre un essai nucléaire sous-critique récemment mené par les États-Unis.

Selon le gouvernement américain, le test a eu lieu mardi dans l'État du Nevada, dans l'ouest du pays.

Il s'agissait du troisième test de ce type sous l'administration du président Joe Biden, et un haut responsable a déclaré qu'il « prévoyait d'augmenter la fréquence de ces expériences sous-critiques ».

Dans une lettre adressée à l'ambassadeur américain au Japon, Rahm Emanuel, le gouverneur Oishi Kengo a déclaré samedi que cet essai exacerberait la course aux armements nucléaires.

Il a appelé les États-Unis à annuler tous les essais contribuant au maintien ou au développement d'armes nucléaires.

Le maire de la ville de Nagasaki a également envoyé une lettre de protestation à MM. Biden et Emanuel, affirmant que les tests ne pourraient jamais être autorisés.

Il a estimé que les souhaits des survivants de la bombe atomique et de tous ceux qui espèrent la paix s’en trouvaient bafoués.