Gaza : tensions accrues dans le nord alors que les combats se poursuivent dans le sud

L'armée israélienne multiplie ses attaques dans la ville de Jabalia, dans le nord de Gaza, tandis que l’offensive se poursuit à Rafah. Un grand nombre de personnes trouvent actuellement refuge dans et autour de la ville méridionale.

Les responsables israéliens avaient préalablement annoncé la prise de contrôle de Jabalia. Ils affirment néanmoins que l’opération militaire a repris suite au rassemblement de combattants du Hamas dans la zone en question. Le média qatari Al Jazeera a rapporté samedi qu'au moins 28 personnes avaient été tuées. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes.

Israël affirme également avoir mené des « attaques ciblées » à Rafah contre des militants du Hamas, assurant que 80 combattants ont été tués. Les médias palestiniens ont rapporté samedi que deux civils avaient été tués dans une frappe aérienne.

L'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens estime que plus de 630 000 personnes ont été contraintes d'évacuer.

Dans le même temps, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche devrait rencontrer dimanche le premier ministre israélien et d’autres responsables. Jake Sullivan va tenter de dissuader Israël de poursuivre une opération terrestre massive à Rafah.

Le président américain Joe Biden a menacé de suspendre les livraisons d’armes à Israël si l’opération se poursuivait. Mais la partie israélienne a annoncé qu'elle enverrait des troupes supplémentaires à Rafah.