L'Ukraine renforce la loi sur la mobilisation pour endiguer la pénurie de soldats

L'Ukraine a renforcé ses lois sur la mobilisation militaire, afin de remédier à une grave pénurie de soldats.

Suite à l’invasion russe, les hommes âgés de 18 à 60 ans se sont vu interdire de quitter le pays.

La loi de mobilisation entrée en vigueur samedi stipule que les hommes appartenant à la tranche d'âge éligible doivent désormais enregistrer leur adresse et d'autres informations personnelles auprès de l'armée, dans un délai de 60 jours.

Cette mesure vise à empêcher les stratégies d’évitement et intervient après que l’Ukraine a abaissé son âge de mobilisation le mois dernier, de 27 à 25 ans.

Un média indépendant a mené une enquête en janvier et février auprès d’hommes ukrainiens âgés de 18 à 55 ans.

Dix-huit pour cent des personnes interrogées ont déclaré que la mobilisation était inutile, tandis que plus de 80 % l’ont jugée nécessaire, manifestant toutefois un souci d’équité.

Plus de 30 % se sont dits prêts à servir s’ils étaient appelés, mais près de la moitié ont assuré le contraire. Dans ce contexte de tensions, certains tentent de quitter illégalement l’Ukraine pour échapper à la mobilisation.

De nombreuses tentatives de fuite vers les pays voisins ont été facilitées par des passeurs dans des conditions difficiles. Certaines personnes ont perdu la vie en essayant de traverser des rivières et des cols escarpés.

Selon Radio Free Europe, la police des frontières roumaine a déclaré qu'environ 11 000 hommes ukrainiens en âge de servir dans l'armée étaient entrés illégalement dans le pays depuis le début de l'invasion russe.