L'aide à Gaza arrive via un ponton fabriqué par les États-Unis

Des responsables de la Maison Blanche ont déclaré qu'un ponton flottant fabriqué par les États-Unis, est utilisé dans le centre de Gaza pour décharger l'aide humanitaire arrivant par bateau. Le conseiller en communication pour la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a confirmé ces détails vendredi lors d'une conférence de presse.

Le président des États-Unis, Joe Biden, avait ordonné la création de ce ponton afin de permettre l'acheminement de l'aide. M. Kirby a indiqué qu'une fois que les fournitures auront atteint Gaza, elles seront distribuées par les Nations unies aux personnes dans le besoin.

Environ 1000 soldats états-uniens participent à l'opération, bien qu'aucun d'entre eux ne soit entré dans la bande de Gaza. Leur objectif est de fournir environ 90 chargements de camions par jour dans un premier temps et, bientôt, de porter ce chiffre à 150.

Cependant, les responsables des Nations unies affirment qu'au moins 500 camions sont nécessaires chaque jour.

Le porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires a déclaré qu'il accueillait favorablement "toute aide". Cependant, Jens Laerke a ajouté que ce ponton n'était pas suffisant. Il a déclaré que les voies terrestres sont "la méthode d'acheminement de l'aide la plus viable, la plus efficace et la plus opérationnelle", et que tous les points de passage doivent être ouverts.