Le Japon adopte un projet de loi prévoyant des sanctions plus sévères pour les cyclistes

Les législateurs japonais ont approuvé à l'unanimité un projet de loi visant à imposer des sanctions plus sévères aux cyclistes qui enfreignent de manière déraisonnable le code de la route.

Une révision du code de la route a été adoptée vendredi par la Chambre haute.

Des amendes « billet bleu » pour des infractions relativement mineures s'appliqueront aux vélos. Le système couvre déjà les voitures et les motos.

La loi révisée prévoit des amendes pour 113 infractions et s'applique aux personnes âgées de 16 ans ou plus. Les changements seront mis en œuvre d’ici deux ans.

Les accidents impliquant des cyclistes sont en augmentation et la police réprime les comportements dangereux tels qu'ignorer les feux de circulation et les panneaux d'arrêt ou utiliser un téléphone portable.

Faire du vélo sous l'influence de l'alcool, actuellement non pénalisé, sera passible d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à trois ans ou d'une amende pouvant aller jusqu'à environ 3200 dollars.