La police de Tokyo arrête les dirigeants du groupe Tsubasa pour obstruction à la campagne électorale

La police de Tokyo a arrêté deux membres importants de la formation politique Tsubasa no To, ou parti Tsubasa, qui sont soupçonnés d'avoir entravé la campagne d'autres candidats lors d'une élection partielle de la Chambre basse en avril.

Selon des sources proches de l'enquête, les suspects sont le secrétaire général du groupe, Nemoto Ryosuke, et son président, Kurokawa Atsuhiko. M. Nemoto était le candidat du groupe lors de l'élection partielle. La police a également arrêté un membre de l'équipe de campagne, Sugita Hayato.

Neuf candidats se sont présentés aux élections du 28 avril pour la circonscription n° 15 de Tokyo.

Les sources indiquent que les trois personnes sont soupçonnées d'avoir utilisé des haut-parleurs pour perturber les discours des autres candidats pendant la campagne.

Les suspects auraient également poursuivi les camionnettes de campagne des autres camps politiques.

La police a perquisitionné le bureau principal du groupe et les domiciles des deux membres haut placés lundi.

La police explique qu'il est rare qu'elle arrête un candidat aux élections pour entrave présumée à la campagne.