Les garde-côtes japonais, états-uniens et sud-coréens organiseront leur premier exercice conjoint en juin

La NHK a appris que les garde-côtes du Japon, des États-Unis et de la Corée du Sud organiseront leur premier exercice conjoint le mois prochain. Cette initiative intervient dans un contexte d'intensification de l'activité maritime de la Chine.

Selon certaines sources, l'exercice devrait avoir lieu le 6 juin dans la mer du Japon, au large des départements japonais de Fukui et de Kyoto.

Les navires des trois corps de garde-côtes valideront leurs méthodes et leurs capacités de recherche et de sauvetage.

Les garde-côtes ont signé un document le 9 mai affirmant leur intention de renforcer leur collaboration.

Ils prévoient également de coopérer avec leurs homologues des pays d'Asie du Sud-Est et des nations insulaires du Pacifique afin de renforcer leurs capacités en matière d'opérations de recherche et de sauvetage et de répression de la pêche illégale.

Lors d'un sommet trilatéral près de Washington en août dernier, les dirigeants japonais, états-unien et sud-coréen ont convenu de travailler ensemble à la réalisation d'une région indopacifique libre et ouverte.