Les Palestiniens commémorent le jour de la « catastrophe »

Les Palestiniens ont commémoré mercredi le 76e anniversaire du jour où les milices juives ont forcé environ 700 000 de leurs habitants à quitter leurs foyers. Ils appellent ce jour Nakba, ce qui signifie « catastrophe » en arabe.

Plus d'une centaine de personnes à Ramallah, en Cisjordanie, ont marqué cette journée en appelant Israël à libérer les Palestiniens de l’occupation. Un manifestant a déclaré que ce qu'il voyait dans la bande de Gaza et en Cisjordanie était une « guerre de génocide ».

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a publié une vidéo affirmant que « rien ne remplace la victoire militaire ». Il a déclaré : « Tant que le Hamas contrôlera Gaza militairement, personne ne sera disposé à prendre en charge la gestion civile de Gaza, par crainte pour sa vie. »