Un jeune homme poursuivi pour tricherie électronique à l’examen d’entrée de l’université Waseda

La police de Tokyo a envoyé des documents aux procureurs concernant un homme qui aurait utilisé des lunettes intelligentes équipées d'une caméra pour tricher à un examen d'entrée à l'université privée Waseda.

Le jeune homme de 18 ans était lycéen lorsque la tricherie présumée a eu lieu au mois de février de cette année.

La police affirme que l'homme a pris des photos de feuilles de questions lors d'un test de chimie pour l'École des sciences créatives et de l'ingénierie de l'université.

Il a ensuite envoyé les images via smartphone sur X, plateforme de réseaux sociaux anciennement connue sous le nom de Twitter, et a sollicité des réponses.

Il pourrait être accusé d'entrave au fonctionnement de l'université.

L'homme aurait recherché sur X environ une semaine avant l'examen des personnes susceptibles de résoudre des questions difficiles.

Il leur a envoyé des messages leur demandant de le guider en ligne, avec des suggestions de paiement.

Le jour de l'examen, il leur a envoyé des images sans leur dire que les questions provenaient d'un examen d'entrée.

L'homme a écrit les réponses qu'il a reçues sur la feuille de test.

Mais une personne qu’il a contactée a avisé l’université.

Lorsque l'homme s'est présenté plus tard pour passer un examen dans une autre faculté, le personnel de l'université a confirmé qu'il y avait une caméra attachée à ses lunettes. Ses résultats d'examen sont considérés comme nuls.

L’homme aurait triché à des tests autres que celui de chimie.

Il aurait déclaré aux enquêteurs qu'il était inquiet parce qu'il avait obtenu de mauvais résultats aux examens d'entrée nationaux et avait été rejeté par l'université nationale de son choix. Il a dit qu'il souhaitait s'excuser auprès de l'université Waseda et des personnes impliquées.