Joe Biden avise le Congrès d’une vente d'armes d'un milliard de dollars à Israël

Plusieurs médias américains affirment que l’administration du président Joe Biden a informé le Congrès de son projet de vendre des armes à Israël pour une valeur de plus d’un milliard de dollars.

La vente comprend des munitions de char et des véhicules de combat.

La semaine dernière, l’administration Biden a annoncé qu’elle retardait partiellement la livraison de munitions à Israël pour montrer son opposition à une offensive terrestre à grande échelle à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

La secrétaire de presse de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a déclaré mercredi aux journalistes que l'administration avait exprimé ses inquiétudes concernant une telle opération.

Elle a toutefois réitéré que l’engagement des États-Unis envers la sécurité d'Israël demeure à toute épreuve, et qu'ils ont toujours assuré qu'ils veilleraient à ce qu'Israël obtienne tout ce qui est nécessaire pour sa défense.

Les médias américains estiment que cette vente d'armes indique la réticence de l'administration Biden à creuser le fossé avec Israël au sujet de Rafah.