Benyamin Nétanyahou assure que l'opération à Rafah sera terminée en « quelques semaines »

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a déclaré que l'offensive militaire à Rafah durerait « quelques semaines, et non pas des mois ou des années », soulignant la nécessité de détruire quatre bataillons du Hamas dans cette ville méridionale de Gaza.

M. Nétanyahou a été interviewé mercredi par la chaîne d’information américaine CNBC.

Le premier ministre a souligné qu'il existe un « désaccord » entre les États-Unis et Israël. Mais il a ajouté : « Parfois, il faut faire ce qui est nécessaire pour assurer sa survie et son avenir. »

Le président américain Joe Biden a prévenu que Washington s’abstiendrait de fournir des munitions et d’autres armes si les forces israéliennes menaient une opération terrestre à grande échelle à Rafah, où se réfugient de nombreux civils.

Des médias rapportent que le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, envisage de se rendre en Israël ce week-end pour tenter de trouver un moyen de mettre en pause les combats.