La ministre japonaise des Affaires étrangères regrette les propos d’un sénateur américain sur la bombe atomique

La ministre japonaise des Affaires étrangères, Kamikawa Yoko, a réagi aux allusions répétées faites par un législateur américain concernant les bombardements atomiques de Hiroshima et de Nagasaki en 1945, lors d'un débat sur le soutien militaire américain à Israël dans sa lutte contre le Hamas.

Lors d'un débat au Congrès le 8 mai sur la suspension partielle des expéditions d'armes américaines vers Israël, le sénateur républicain Lindsey Graham a déclaré : « Donnez à Israël ce dont il a besoin pour mener la guerre qu'il ne peut pas se permettre de perdre. Nous sommes à Hiroshima et Nagasaki sous stéroïdes. »

Dans une interview accordée dimanche à NBC News, M. Graham a de nouveau fait référence à la décision américaine de bombarder les deux villes japonaises, déclarant : « C'était la bonne décision » et « Donnez à Israël les bombes nécessaires pour mettre fin à la guerre ».

M. Graham a fait ces remarques bien que Tokyo ait déclaré au bureau du sénateur qu'il considérait ses commentaires du 8 mai comme inappropriés.

S'adressant aux journalistes mardi, Mme Kamikawa a déclaré que les dernières remarques de du sénateur américain étaient extrêmement regrettables.

Notant que les catastrophes de Hiroshima et de Nagasaki ne doivent jamais se reproduire, Mme Kamikawa a déclaré que le Japon déploierait des efforts constants pour faire réellement comprendre la réalité dévastatrice des armes nucléaires.