Le Japon prévoit un système de fret « autoflow » pour la route Tokyo-Osaka

Le Japon envisage actuellement de créer un système de fret dit « autoflow road » reliant Tokyo et Osaka.

Le système automatisé utiliserait des véhicules sans pilote et d’autres méthodes de transport.

Un comité gouvernemental envisage d'utiliser la bande médiane des autoroutes ou des espaces souterrains pour les infrastructures, qui pourraient être prêtes dans 10 ans.

Un système en surface coûterait environ 160 millions de dollars par 10 kilomètres.

Un tracé souterrain pourrait coûter au gouvernement plus de 500 millions de dollars.

Cette décision s’inscrit dans le cadre des efforts visant à résoudre la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la logistique.

Le ministère de l'Infrastructure et des Transports affirme que le système Autoflow pourrait gérer jusqu'à 26 % du fret transporté par camions et autres véhicules entre Tokyo et Osaka.

Le gouvernement vise à sélectionner un itinéraire spécifique et à élaborer un plan de base d'ici le milieu de cette année.