Le ministre égyptien des Affaires étrangères met en garde contre le « danger » des opérations à Rafah

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri, a déclaré que la poursuite des opérations israéliennes à Gaza, et à Rafah en particulier, constitue un « grave danger » pour la stabilité régionale. Il s'est entretenu lundi par téléphone avec le secrétaire d'État américain, Antony Blinken.

Sameh Choukri souligne que la fermeture du poste-frontière de Rafah, situé entre l'Égypte et Gaza, aurait des « conséquences humanitaires désastreuses ».

Antony Blinken et lui sont d'accord pour dire qu’ils ne veulent pas voir les Palestiniens forcés à quitter Gaza. Ils veulent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher une escalade du conflit dans d’autres régions du Moyen-Orient.

Les responsables égyptiens font également pression sur Israël pour obtenir le retrait des troupes de Rafah, par l'intermédiaire de la Cour internationale de justice.