Un mort et un blessé lors d'une attaque sur un véhicule de l'ONU à Rafah

L'ONU rapporte qu'un membre de son personnel a été tué et un autre blessé lorsqu'un de ses véhicules a été attaqué lundi à Rafah, dans le sud de Gaza.

Un porte-parole onusien a expliqué aux journalistes que le véhicule se dirigeait vers un hôpital de Rafah lorsqu'il a été touché.

La personne tuée n'est pas un Palestinien mais un membre du personnel international. Sa nationalité n'a pas été divulguée.

Le porte-parole a précisé qu'il s'agissait du premier décès de ce type au sein de l'ONU depuis le début du conflit à Gaza en octobre dernier.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a demandé une enquête approfondie.

Il a réitéré son appel à un cessez-le-feu humanitaire immédiat et à la libération de tous les otages, alors que les conséquences du conflit à Gaza s'aggravent, aussi bien pour les civils que pour le personnel humanitaire.

D'après les médias israéliens, une enquête préliminaire menée par l'armée israélienne révèle qu'une personne a été tuée et une autre grièvement blessée lorsque le véhicule de l'ONU a été pris pour cible près du poste-frontière de Rafah.

L'armée enquête toujours sur les circonstances de l'incident et n'a pas déterminé si les tirs venaient de soldats ou non.