Le Japon va formuler une nouvelle stratégie de transformation verte

Le gouvernement japonais prévoit d'élaborer une nouvelle stratégie de transformation verte pour 2040 afin d'accélérer ses efforts de décarbonisation et de garantir la stabilité de l'approvisionnement énergétique.

Le premier ministre Kishida Fumio a participé lundi à une conférence à Tokyo sur la mise en œuvre de la transformation verte, en compagnie notamment du ministre de l'Industrie Saito Ken, du président de la Fédération japonaise des entreprises Tokura Masakazu.

Les participants ont convenu qu'une nouvelle stratégie nationale devrait être formulée pour traiter les questions de décarbonisation et d'approvisionnement en énergie, tout en assurant la croissance économique.

Selon les responsables, cette stratégie intégrera de nouveaux objectifs gouvernementaux pour 2040. Ils envisageront également d'obliger les entreprises ayant une forte empreinte carbone à participer à un système d'échange de quotas d'émission dont le lancement est prévu pour l'exercice 2026. Ce système vise à faire prendre en charge aux entreprises des coûts en fonction de la quantité de dioxyde de carbone qu'elles rejettent.

Le gouvernement s'efforcera d'élaborer sa nouvelle stratégie d'ici la fin de l'année.