Tokyo intensifie ses efforts pour permettre aux étudiants étrangers d'apprendre plus facilement le japonais

Le conseil scolaire de Tokyo prévoit d'organiser des tests de compréhension du japonais pour les étudiants étrangers afin de créer un environnement d'apprentissage plus favorable pour eux.

Les responsables du conseil scolaire affirment que le nombre d’étudiants étrangers considérés comme ayant besoin de conseils en japonais a augmenté dans les écoles publiques de Tokyo depuis que les restrictions d’entrée liées au coronavirus ont été assouplies.

Selon eux, en mai dernier, ce chiffre s'élevait à environ 5400, soit une multiplication par 1,5 par rapport à l'année précédente.

Les responsables du conseil scolaire ont décidé d'organiser des tests dans tous les lycées gérés par le gouvernement métropolitain de Tokyo et dans certaines autres écoles.

Il s’agit de mesurer les capacités de compréhension orale et écrite des élèves ainsi que leur vocabulaire et leur grammaire.

Sur la base des résultats, les éducateurs élaboreront des plans d'enseignement individualisés pour aider les élèves à surmonter leurs faiblesses et donneront des cours de japonais supplémentaires à ceux qui en ont besoin.

Un responsable a déclaré que les barrières linguistiques conduisent parfois au harcèlement. Ils veulent saisir avec précision les points faibles des élèves pour rendre leur vie scolaire plus épanouissante.