Selon Volodymyr Zelenskyy, les attaques russes sur Kharkiv visent à disperser les forces ukrainiennes

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a déclaré que les attaques transfrontalières de la Russie contre la région du Kharkiv, dans l'est du pays, visent à disperser son armée alors que d'intenses combats se poursuivent dans la région du Donetsk.

M. Zelenskyy s’est exprimé à ce sujet dans une vidéo diffusée dimanche.

Il a déclaré que d'intenses opérations de combat étaient en cours sur plusieurs fronts à Donetsk, en plus des affrontements de Kharkiv. Il a reconnu les difficultés rencontrées par l'Ukraine, estimant toutefois que les combats en question dissuaderaient les assauts russes.

Les forces russes qui ont franchi la frontière par le nord intensifient leurs opérations à Kharkiv. Le ministère russe de la Défense a déclaré dimanche avoir capturé quatre autres positions.

Le gouverneur de la région du Kharkiv a fait savoir le même jour que les attaques russes se poursuivaient jour et nuit dans le nord de cette zone.

Il a précisé que deux civils avaient été tués et qu'au cours des deux derniers jours, 4000 habitants environ avaient été évacués.

La région russe occidentale de Belgorod borde l’Ukraine. Son gouverneur a déclaré dimanche que les forces ukrainiennes avaient bombardé un bâtiment de 10 étages dans la capitale régionale, tuant au moins huit personnes.

L'Ukraine a nié toute implication, affirmant que ces accusations visaient à justifier de nouvelles attaques de la Russie.