La Russie annonce que ses forces se sont emparées de cinq villages dans l'est de l'Ukraine

Le ministère russe de la Défense affirme que ses forces armées se sont emparées de cinq villages frontaliers dans la région de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine.

Les troupes terrestres russes ont franchi la frontière par le nord et sont entrées dans Kharkiv vendredi, tout en menant une offensive de bombardement à grande échelle.

Le gouverneur de Kharkiv, Oleh Syniehubov, a déclaré samedi que les combats acharnés avaient forcé l'évacuation d'environ 2000 habitants. Il a affirmé que les forces ukrainiennes avaient empêché l’armée russe d'avancer.

Dans une vidéo publiée vendredi, le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a déclaré que son gouvernement déployait des forces supplémentaires en direction de Kharkiv. Il a ajouté que toute tentative d'invasion par les Russes serait interrompue.

L'armée ukrainienne a indiqué samedi que des combats acharnés contre les forces russes se poursuivaient dans la région orientale de Donetsk et dans d'autres zones.

Dans un rapport d'évaluation publié vendredi, l'Institut pour l'étude de la guerre, un groupe de réflexion américain, explique que « les forces russes vont probablement tirer parti de leur point d'appui tactique dans le nord de Kharkiv dans les jours à venir pour intensifier les opérations offensives ».

Le rapport du groupe de réflexion précise que « les opérations offensives russes le long de la frontière internationale de Kharkiv ont probablement pour objectif stratégique d'attirer et de fixer les forces ukrainiennes sur cet axe afin de permettre aux Russes d'avancer dans d'autres régions de l'est de l'Ukraine ».