Kishida Fumio évoque un sommet sur la question des enlèvements avec Kim Jong-un

Le premier ministre Kishida Fumio s'est engagé à redoubler d’efforts pour organiser un sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, en vue de ramener tous les citoyens japonais enlevés par la Corée du Nord.

Lors d'un rassemblement organisé par les proches des victimes, samedi à Tokyo, M. Kishida a déclaré que le dossier des enlèvements était une question humanitaire urgente avec un laps de temps restreint, car de nombreux proches sont âgés.

Il a déclaré que le gouvernement ferait tout son possible pour ramener les victimes chez elles, dans les meilleurs délais.

M. Kishida a souligné la nécessité d'un changement radical de la situation. Il a ajouté qu'il est important que les hauts dirigeants établissent une relation facilitant les débats autour de questions difficiles.

Il s'est donc dit déterminé à rencontrer M. Kim à tout moment, et sans conditions préalables.

Le premier ministre a également déclaré qu'il intensifierait ses efforts par divers canaux pour faire avancer les pourparlers de haut niveau sous son commandement direct, afin d'organiser un sommet.

Il a ajouté qu'il souhaitait exhorter le dirigeant nord-coréen à développer une vision d'ensemble, à surmonter les obstacles et à prendre des initiatives communes.