Ukraine : les troupes russes veulent créer une zone tampon le long de la frontière

L'armée ukrainienne affirme que les troupes russes ont traversé la frontière, en direction de la région orientale de Kharkiv, probablement pour établir une zone tampon entre les deux pays.

Le gouverneur régional a révélé vendredi sur les réseaux sociaux que les Russes avaient lancé une nouvelle offensive dans le nord de Kharkiv.

Il a précisé qu'une zone proche de la frontière avec la Russie avait été la cible de bombardements intenses, tuant deux civils.

Un responsable de l'état-major ukrainien a expliqué à la NHK que les troupes russes étaient entrées par le nord et avaient pénétré sur un kilomètre.

D'après lui, l'ampleur de l'incursion suggère que l'objectif n'est pas de s'emparer de la ville de Kharkiv, mais de créer une zone tampon de 10 kilomètres de large le long de la frontière pour empêcher les bombardements ukrainiens sur le territoire russe.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a déclaré aux journalistes que "la Russie a lancé une nouvelle vague de contre-offensives dans cette direction".

Il a souligné que l'Ukraine était préparée à l'attaque et ripostait avec des troupes et des tirs d'artillerie.