Le Japon affiche un excédent courant record pour l’exercice 2023

Le Japon a enregistré au cours de l'exercice 2023 l'excédent de sa balance des opérations courantes le plus élevé jamais enregistré. Les exportations d'automobiles ont contribué à gonfler ce montant.

Les responsables du ministère des Finances indiquent que l'excédent s'est élevé à plus de 162 milliards de dollars. Cela représente une augmentation de plus de 104 milliards de dollars par rapport à l'année fiscale précédente.

Le compte courant est un indicateur clé du commerce et des investissements du Japon avec le reste du monde.

La valeur des importations japonaises a baissé, après que les prix du pétrole brut et d'autres sources d'énergie se sont stabilisés à la suite de fortes hausses.

Les expéditions liées à l'automobile, aidées par l'augmentation de l'offre de semi-conducteurs, ont contribué à réduire le déficit commercial.

L'excédent des revenus primaires a atteint le chiffre record de 228 milliards de dollars. Ce montant comprend les dividendes et les intérêts que les entreprises japonaises reçoivent de leurs filiales à l'étranger.

Cette augmentation de plus d'un milliard de dollars par rapport à l'année fiscale précédente est due aux effets de la faiblesse du yen et à la hausse des taux d'intérêt des obligations étrangères.

Par ailleurs, les fonctionnaires du ministère déclarent que le Japon a enregistré son 14e excédent consécutif des comptes courants en mars.

Le solde s'est élevé à près de 22 milliards de dollars, ce qui constitue le montant le plus élevé pour ce mois. Ce résultat est dû à la baisse des importations de charbon et de gaz naturel liquéfié.